Skip links

Oleg Oprisco le poète de la photographie argentique

Notre téléphone est devenu un tout terrain qui nous permet de tout photographier et Instagram notre meilleur ami pour retoucher.  

Mais que ferons-nous si on nous remettait entre les mains un appareil photo argentique sans possibilité d’ajouter des filtres ?

Personnellement je ne suis pas sûre du résultat 😉

Oleg Oprisco photographe ukrainien, lui réussit à faire des miracles avec son appareil à 50$.

Oleg Oprisco
©Oleg Oprisco

Plus que de jolies photographies avec les bonnes lumières l’artiste crée des scènes surréalistes pleines de poésie …

Une formidable inspiration pour nous prouver que les moyens financiers ne doivent jamais être un frein à votre créativité. Si vous avez des idées vous êtes en capacité de nous faire vibrer !

Nous sommes totalement tombées sous le charme de ces photographies oniriques qui semblent tout droit sortie d’un conte de fées. En jouant avec les lumières et les couleurs, du portrait au paysage, l’artiste redéfini les limites du minimalisme.


” Je suis Oleg Oprisco et je suis né dans la petite ville de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine.
Quand j’avais 16 ans, j’ai commencé à travailler comme opérateur dans un petit laboratoire photo. En tant qu’opérateur, une partie de mon travail consistait à ajuster toutes les images que le laboratoire photo imprimait. Grâce à quelques bouton je pouvais contrôler la couleur, la luminosité et le contraste.
J’ai vécu pendant plusieurs années en mode « reality show », observant et capturant des instants de la vie quotidienne. J’ai travaillé pour des milliers de mariages, d’anniversaires et de nombreuses autres occasions spéciales. Cela signifiait travailler sept jours par semaine pendant plusieurs mois. Cette expérience m’a apprise que les gens aiment les couleurs. Je garde toujours en tête cette information à ce jour.
À cette époque j’ai aussi commencé à prendre des photos d’amis et de connaissances. J’ai expérimenté de nombreux genres, mais c’est la photographie de portrait qui m’a apporté le plus de plaisir. À l’âge de 18 ans, j’ai déménagé à Kiev, où j’ai travaillé comme assistant d’un célèbre photographe publicitaire. Je faisais de l’argent, mais j’ai perdu ma créativité. Pendant longtemps, j’ai cru que c’était tout ce que j’étais capable de faire… jusqu’à ce que j’essaie de travailler sur un plus petit format. Cela a changé ma vie. Il est difficile de représenter quelque chose d’original. J’ai toujours en tête une liste standard des scènes légendaires de la photographie classique et de la peinture.
J’aime chercher l’inspiration dans la vie autour de nous. Toutes mes photos sont les scènes améliorées et agrandies de notre vie et nos pensées et nos rêves. J’utilise du matériel technique mais cela reste seulement un outil, tout comme un stylo sert à écrire un bon livre.
J’aime montrer la beauté de la nature et l’interaction humaine avec elle. J’utilise des histoires simples, mais ce qui est important est que chaque spectateur puisse avoir sa propre version de l’histoire et faire son interprétation personnelle. La lecture de l’image dépend de l’endroit où l’on vit, de son éducation et de nos multiples expériences. C’est incroyable. Ma mission est, qu’après avoir vu le spectateur sentiment était comme après avoir lu le livre ou regardé des films. ”

Source
 Oleg Oprisco
© Oleg Oprisco

Dites-nous en commentaire quelle est la photographie qui vous fait le plus vibrer ?

Rédactrice en chef : Mallory - Illustratrice / rédactrice : Florence - Directrice publication : Lauriane *** Chasseuses d'inspirations et de good vibes ! La team Talenty vous aide à concrétiser vos projets, à communiquer et développer votre réseau et votre entreprise.

Vous avez aimé cet article ? Laissez un commentaire pour prolonger la discussion :)

Lire les articles précédents :
TOP 10 PODCASTS POP CULTURE
Top 10 podcasts Pop Culture

Dans la première série de recommandations de podcasts , vous avez été inspirés par des portraits...

Fermer