Les cinq questions à se poser avant de quitter son emploi

Les cinq questions à se poser avant de quitter son emploi

Les cinq questions à se poser avant de quitter son emploi 1000 1500 Lauriane

Il parait que les français sont toujours insatisfaits… il parait. Je sais pourtant que ce n’est pas réellement votre cas. Ici on oublie les clichés, n’est-ce pas ?!

Mais je sais aussi que, mine de rien, nous avons tous eu, au moins une fois dans notre vie, cette petite voix qui nous susurrait, pendant que nous occupions un emploi, « tu pourrais être bien mieux autre part ! ». Dans ces moments où la motivation tangue nous sommes prêtes à tout remettre en cause : Suis-je sur le bon chemin ? Est-ce vraiment ma voie ? Mon travail a-t-il du sens ?

 

Mais avant de tout envoyer valser, vous êtes-vous posé les bonnes questions ?

Les cinq questions à se poser avant de quitter son emploi

 

Afin de savoir s’il ne s’agit que d’une passade ou s’il est temps de changer de cap et voguer vers de nouvelles activités, voici cinq questions qui vous permettront sûrement de prendre la bonne décision.

 

Quel est mon but dans la vie ?

Cette question semble à première vue surfaite. Elle est pourtant fondamentale, car elle interroge le « pourquoi ? ». Une question simple, mais dont la réponse est bien plus compliquée qu’elle n’y parait.

 

Qu’est-ce qui ne me convient pas / plus ?

Si vous êtes en pleine interrogation c’est que quelque chose ne va pas. Mais quoi exactement ? Il est parfois compliqué de mettre des mots sur ses maux. Pourtant, il faut absolument le faire pour ne pas se retrouver dans la même situation quelques mois plus tard à un autre poste.

Il se pourrait aussi que le principal problème puisse être résolu au sein même de votre emploi actuel. Par exemple, si ce qui impacte votre énergie est le temps de transport il est peut-être possible de négocier auprès de votre employeur un à deux jours de télétravail par semaine.

Dans notre société les entreprises ont tout à gagner à écouter les doléances de leurs employés pour maintenir leur productivité. Alors osez frapper à la porte de votre responsable des ressources humaines (après avoir répondu aux trois prochaines questions de préférence).

 

Qu’est-ce que j’aime vraiment faire ?

Il n’est pas si facile de savoir ce que l’on aime faire. Attention, il ne s’agit pas de lister ce que vous savez faire ou même ce que les autres aiment que vous fassiez.

Replongez dans vos souvenirs. Quelle était votre passion plus jeune ? Dans quel environnement vous sentiez-vous réellement épanouie ?

Je ne vous garantis pas que vous fassiez de votre passion d’enfance votre futur job. Mais si, par exemple, vous aimiez dessiner trouver une dimension artistique à votre futur emploi peut –être la clé d’un épanouissement retrouvé.

 

Quels sacrifices suis-je prêt à faire ?

Changer de carrière n’est jamais facile. Même si vous avez la capacité à trouver facilement un nouvel ampli ou que vous avez même déjà une proposition sur la table, il est inévitable que les premiers mois vont être éprouvants.

Lorsque l’on débute une nouvelle aventure nous avons toujours le besoin de faire nos preuves. Il faudra alors chambouler vos habitudes et parfois même vos certitudes.

Si vous souhaitez changer totalement de voie, n’hésitez pas également à rencontrer des professionnels du secteur, afin d’identifier parfaitement les enjeux et les responsabilités de ce nouveau métier.

 

Quelle est ma situation financière ?

Restons terre à terre, le nerf de la guerre est souvent l’argent. Pour ressentir les bienfaits d’un changement il faut que vous ayez la possibilité de profiter de votre nouvelle vie. Sans excès, il s’agit de savoir si vous pourrez encore vivre en quittant votre travail actuel.

Il est indispensable d’être sincère avec sa situation financière. Quel est le revenu minimum avec lequel vous pouvez vivre et quel sera l’impact sur votre entourage ? Ces questions ne sont pas à prendre à la légère. Puisque vous lisez cet article en étant encore en poste, je vous invite à tenter de vous obliger à vivre essentiellement avec ce revenu minimum. Cet exercice vous permettra de définir si votre projet est réalisable et si c’est le cas d’en profiter pour constituer des économies.

 

Puisque vous êtes arrivées à la fin de cet article je suppose que vous n’êtes pas réellement épanouie dans votre travail actuellement. Alors, prenez du temps ce soir de répondre à ces questions. Les réponses pourraient vous surprendre et même vous démontrer qu’il ne s’agit que d’une mauvaise période à passer.

Et si le problème est bien plus profond, vous aurez en main cinq clés essentielles pour oser faire le grand saut.

Je vous aide a concrétiser vos projets, à communiquer et développer votre réseau. | Website

Chasseuse d'inspirations et de good vibes !

Vous avez aimé cet article ? Laissez un commentaire pour prolonger la discussion :)

Tu souhaites entrer dans le Club pour découvrir en avant-première les ressources testées et approuvées pour réaliser tes rêves ? Inscris-toi. (Bonus : 🔥 une fois ton adhésion validée, tu recevras en exclus LE support le plus important pour booster ta communication)

    Tu souhaites entrer dans le Club pour découvrir en avant-première les ressources testées et approuvées pour réaliser tes rêves ? Inscris-toi. (Bonus : 🔥 une fois ton adhésion validée, tu recevras en exclus LE support le plus important pour booster ta communication)

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de 🍪 pour réaliser des statistiques de visites.
    En savoir plus
    Lire les articles précédents :
    Le courage de dire - makeitnow.fr
    Comment trouver le courage de dire ce que l’on pense ?

    Les derniers (tristes) événements autour de l’intolérance, la diffamation ou le cyber harcèlement - dénoncé notamment par La revue de...

    Fermer