Auto-entrepreneur, Micro-entrepreneur, voici les nouveautés 2019

Auto-entrepreneur, Micro-entrepreneur, voici les nouveautés 2019

Auto-entrepreneur, Micro-entrepreneur, voici les nouveautés 2019 1000 608 Lauriane

Lorsque l’on a en tête de créer son propre business et peu de ressources initiales, le régime auto-entrepreneur, rebaptisé micro-entrepreneur, semble la solution idéale pour concrétiser son rêve.

En un mot, ce statut semble rimer à première vue avec simplicité et flexibilité. Pourtant, chaque année des petites, ou grandes, évolutions remettent son titre de petit favori en jeu. Alors, que doit-on attendre de l’année 2019 ?

Suite à la confirmation de nombreux nouveaux décrets, dont beaucoup en termes de protection sociale, il est temps de faire le point.

 

INSCRIPTION SIMPLIFIÉE

Il n’a jamais été aussi facile de devenir auto / micro entrepreneur. Il suffit de se rendre sur le site lautoentrepreneur.fr pour obtenir un numéro Siret. Il vous restera alors plus qu’à immatriculer votre société au registre du commerce et des sociétés. Cependant, si la démarche est facile et donc tentante n’oubliez pas qu’en plus des cotisations sur chiffre d’affaire les cotisations foncières des entreprises (CFE) sont obligatoires si votre chiffre d’affaire excède 5000 euros hors taxes par année. Devenir autoentrepreneur ne doit donc pas être une décision prise à la légère.

 

DÉMATÉRIALISATION DES DÉMARCHES

Plus de papier, toutes les déclarations de chiffres d’affaires devront se faire exclusivement en ligne.

A noter qu’à partir de 2021 les micro et autoentrepreneurs exerçant une activité artisanale ou commerciale n’auront qu’à se connecter sur une seule plateforme qui transmettra les données aux différents organismes (Urssaf, guichet, CFE-métier, infogreffe…)

 

LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE

Ce n’est pas parce que vous avez votre petite entreprise que vous allez passer entre les mails du filet. Comme tous les travailleurs vous allez être impactés par l’entrée en vigueur du prélèvement à la source du 1er janvier dernier.

Concrètement, comment cela va se passer ?

Si votre revenu fiscal ne dépasse pas 27 086€, il sera préférable d’opter pour le versement libératoire qui vous permettra de payer vos impôts sur le revenu en même temps que les cotisations sociales calculées sur le chiffre d’affaires. Résultat : le prélèvement à la source ne changera rien pour vous concernant les revenus perçus dans le cadre de votre activité indépendante.

Si votre revenu est supérieur vous pourrez attendre septembre 2020 pour vous acquitter de l’impôt de toute votre première année d’activité avant le 31 décembre 2020. Pensez dans ce cas à avoir une tirelire pour éviter les mauvaises surprises. L’autre possibilité est de verser au cours de l’année vos premiers acomptes en vous appuyant sur le simulateur de l’administration fiscale qui calculera vos prélèvements, selon votre déclaration du printemps 2018.

 

LA BAISSE DES CHARGES SOCIALES

Sortez les cotillons, plus besoin de montrer patte blanche pour bénéficier de l’aide à la création d’entreprise de l’ACCRE. Tous les micro / autoentrepreneurs ne paieront qu’un quart de leurs cotisations la première année d’exercice, la moitié des cotisations la deuxième année, les trois quarts la troisième année, et la totalité des cotisations seulement à partir de la quatrième année.

Activité exercéeAnnée 1Année 2Année 3Année 4
Vente de marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place et fourniture de logement3.2%6.4%9,6%12,8%
Autres prestations de services artisanales5.5%11%16.5%22%
Autres prestations de services commerciales5.5%11%16.5%22%
Professions libérales relevant du RSI au titre de l’assurance vieillesse5.5%11%16.5%22%
Professions libérales relevant de la CIPAV au titre de l’assurance vieillesse5.5%11%16.5%22%

 

Et si tu lis cet article, car tu t’interroges sur les statuts possibles et leurs avantages, sache qu’à partir de cette année tous les nouveaux entrepreneurs seront totalement exonérés de charges sociales pendant un an.

 

L’AFFILIATION AU RÉGIME GÉNÉRAL

Fini le RSI (Régime Social des Indépendants) tous les nouveaux micro-entrepreneurs, auto-entrepreneurs, sont aujourd’hui affiliés directement à la CPAM. La gestion de votre protection sociale sera donc semblable à celle des salariés.

 

LE CONGÉ MATERNITÉ

Avis aux futures mamans, vous pourrez vous préparer à la naissance et pouponner maintenant pendant 8 semaines minimum, dont deux semaines avant l’accouchement. Si vous êtes salariée vous n’allez pas comprendre où se trouve la révolution… mais il s’agit de pas moins de 38 jours de congés indemnisés supplémentaires à hauteur de 54 euros par jour pour les indépendantes.

Par contre, pour permettre d’avoir un véritable équilibre, nous attendons encore une petite révolution du côté des congés paternité…

 

LE DROIT AU CHÔMAGE

L’un des gros dilemmes avant d’accepter de sauter les deux pieds dans l’entreprenariat était d’accepter le fait de ne pas avoir de droit au chômage si cela ne marche pas.

Les choses vont peut-être changer, car ce droit va, enfin, entrer en vigueur dans les prochains mois. Les premières conditions évoquées pour toucher 800 euros par mois pendant six mois sont d’être placé en redressement ou liquidation judiciaire et d’avoir perçu au minimum 10 000 euros sur deux années d’activité.

 

LE STAGE DE PRÉPARATION A L’INSTALLATION (SPI)

Les autoentrepreneurs, microentrepreneurs artisans se devaient jusqu’au 31 décembre 2018 d’effectuer un stage de trente heures pour obtenir leur statut. Aujourd’hui, le stage n’est plus obligatoire. Les volontaires auront une heureuse surprise sur le tarif car la semaine passera de 250 euros à 194 euros cette année.

 

LE COMPTE BANCAIRE DÉDIÉ

La question revient souvent sur le tapis : dois-je ouvrir un compte dédié pour mon activité ? Depuis le 1er janvier 2015 la réponse était « oui, au plus tard un an après la création de l’entreprise (et non après le premier chèque encaissé) ».

Depuis janvier 2019, l’obligation ne sera effective qu’une fois que l’entreprise à dépasser deux années consécutives les 5000 euros hors taxes de chiffre d’affaires. Attention il reste indispensable de tenir un livre de comptes. Prendre les devants en ouvrant un compte bancaire dédié peut donc être une bonne solution. A noter que, bien qu’une banque puisse le refuser, vous n’êtes pas dans l’obligation d’avoir un second compte bancaire professionnel dans ce laps de temps.

 

J’espère que l’ensemble de ces informations vous aideront à être beaucoup plus à l’aise dans la gestion de votre (future) petite entreprise. Et si vous voulez faire de 2019 une grande année : n’oubliez pas de vous faire accompagner !

Je vous aide a concrétiser vos projets, à communiquer et développer votre réseau. | Website

Chasseuse d'inspirations et de good vibes !
Je vous aide à concrétiser vos projets, à communiquer et développer votre réseau et votre entreprise.

4 commentaires
  • Merci pour cet article concis et utile.
    On est toujours un peu perdu en début d’année avec tous ces changements.

  • Maintenant que je lis ton post je réalise que je n’ai rien vu passer ou changer concernant le prélèvement à la source et je suis autoentrepreneur depuis bientôt 2 ans… sinon je suis étonnée concernant la Cpam et le congés maternité. Ce dernier point sera pour tous alors?!
    À bientôt,
    Sabine

    • Si tu es en versement libératoire tu ne verras aucune différence avec le prélèvement à la source donc pas d’inquiétudes. Concernant le congé maternité il y a en effet quelques conditions : avoir perçu un revenu annuel supérieur à 3919,20 € (après abattement), être à jour dans vos cotisations et justifier de dix mois d’activité à la date présumée de l’accouchement ou à la date de l’adoption.

Vous avez aimé cet article ? Laissez un commentaire pour prolonger la discussion :)

Tu souhaites entrer dans le Club pour découvrir en avant-première les ressources testées et approuvées pour réaliser tes rêves ? Inscris-toi. (Bonus : 🔥 une fois ton adhésion validée, tu recevras en exclus LE support le plus important pour booster ta communication)

    Tu souhaites entrer dans le Club pour découvrir en avant-première les ressources testées et approuvées pour réaliser tes rêves ? Inscris-toi. (Bonus : 🔥 une fois ton adhésion validée, tu recevras en exclus LE support le plus important pour booster ta communication)

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de 🍪 pour réaliser des statistiques de visites.
    En savoir plus
    Lire les articles précédents :
    Ne plus remettre à plus tard - makeitnow.fr
    Mes 5 conseils pour ne (presque) plus rien remettre à plus tard

    Si vous me lisez depuis un moment, il y a de fortes chances que vous vous dites que je vous...

    Fermer