Abonnez vous au blogzine

Retour sur une journée inspirante : FUBIZ TALKS 2017

Retour sur une journée inspirante : FUBIZ TALKS 2017

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’assister à la seconde édition des Fubiz Talks. Comme le nom l’indique cet événement a été conçu par Romain Colin, fondateur de FUBIZ, mais aussi par Matthieu Debay, fondateur de l’agence de communication TETRO.

Durant une journée ces deux entrepreneurs ont fait le pari fou de nous faire vibrer.

Au menu, pas moins de dix intervenants pour huit heures de talks. Des chiffres qui donnent le tournis.  En seulement une après-midi, tout a été mis au point pour nous inspirer et « faire rayonner la créativité française » comme les créateurs de l’événement aiment le rappeler.

Après une matinée au bureau, me voilà donc devant la salle Pleyel. Un rendez-vous incontournable se doit d’avoir un lieu prestigieux. Les portes ne sont pas encore ouvertes, mais déjà le trottoir se remplit.

Nous sommes beaucoup à trépigner à l’idée de rencontrer :

CÉDRIC KLAPISCH

FUBIZ TALK 2017
©Benoit Florençon

Réalisateur, producteur et scénariste qui décrypte avec poésie et justesse notre société. On lui doit notamment les comédies cultes « Péril jeune », « Paris », « L’auberge espagnole » ou « Un air de famille » et la direction artistique de la série « Dix pour Cent ».

 

JEAN-CHARLES DE CASTELBAJAC

FUBIZ TALKS 2017
©Benoit Florençon

Doit-on encore présenter ce créateur de mode avant-gardiste et visionnaire ?  En mixant parfaitement les arts et la mode, il fait défier la pop culture sur les podiums et ne se refuse aucune extravagance.

 

GENEVIÈVE GAUCKLER

FUBIZ TALKS 2017
©Benoit Florençon

L’illustratrice anime des personnages énigmatiques aux couleurs pop et acidulées. Entre palette numérique et collages photographiques elle nous emmène dans un univers onirique qui délivre bien des messages.

 

CHARLOTTE LE BON

FUBIZ TALKS 2017
©Benoit Florençon

Elle monte sur le podium en qualité d’illustratrice. Cependant ce n’est pas la seule corde à son arc.  Actrice, animatrice et mannequin, elle nous présente ses petits personnages qui nous délivrent des messages aussi satiriques que poétiques.

 

BETTINA RHEIMS

FUBIZ TALKS 2017
©Benoit Florençon

Photographe qui capte les visages féminins et les âmes. Elle est l’auteure du livre « Chambre Close » réalisé avec Serge Bramly en 1990 et d’une nouvelle série qui révèle les FEMEN.

 

ARNAUD REBOTINI

FUBIZ TALKS 2017
©Benoit Florençon

Auteur, compositeur, interprète, producteur et remixeur de musique électronique, il voue un culte aux synthétiseurs analogiques. Il a signé la bande sonore de « RocknRolla », « Django Unchained », du parfum « Eau Sauvage » de Christian Dior et de « 120 Battements Par Minute ».

 

STUDIO VALLÉE DUHAMEL

FUBIZ TALKS 2017
©Benoit Florençon

Mes coups de cœur de cette journée. Le duo québécois de designer compose et anime des formes et des images colorées pour de grands annonceurs. Leur univers pop, mais poudré est leur marque de fabrique.

 

RUDY RICCIOTTI

FUBIZ TALKS 2017
©Benoit Florençon

Architecte et ingénieur, le médaillé d’Or de l’Académie d’Architecture, il sublime le béton comme aucun autre. On lui doit la réalisation de l’architecture du MUCEM à Marseille, du Stade Jean Bouin à Paris, du Musée Jean Cocteau à Menton, du Centre International d’Art et de Culturel à Liège ou encore de la Philharmonie Nikolaïsaal de Potsdam.

 

EDOUARD SALIER

FUBIZ TALKS 2017
©Benoit Florençon

Le réalisateur met en scène des mondes imaginaires, surréalistes et hypnotiques, grâce à une maitrise incroyable des effets spéciaux. Il réalisa les clips de Justice, Metronomy ou Koudlam et les publicités de Coca-Cola et Nike Woman et les courts et longs métrages « Empire », « Habana » et « Cabeza Madre ».


Pour l’occasion, mes bottines côtoient, de jolis escarpins, des chaussures cirées, mais aussi des baskets. Ce melting-pot de souliers est représentatif de l’événement.

Ce qui nous rassemble, cet après-midi, c’est la créativité. Peu importe notre métier ou notre classe sociale.

A quelques mètres de moi, deux journalistes pianotent avec frénésie sur leur smartphone, des étudiants se sautent dans les bras, heureux de retrouver leurs copains de promo, un jeune homme parle de son exposition à une amie et un couple plus âgés se prend en photo fièrement devant l’affiche « Fubiz Talks ».

Il est l’heure. Les portes s’ouvrent. On arbore fièrement notre bracelet, le programme sous le bras. Le hall est prestigieux et chaleureux.

SCULPTURE CITROËN ©Benoit Florençon

Mais le spectacle principal va se jouer dans la salle. Alors que les premières notes de musique du groupe Blow retentissent, je me retourne et me rends compte que la salle se remplit à la vitesse grand V.

Pas moins de 1300 personnes ont répondu à l’appel de la créativité.

Le public est attentif. Il ne reste plus qu’aux créateurs à entrer en piste :

La journée se clôture sur un incroyable concert de Prequell. La scénographie lumineuse est à tomber. Nous restons sans voix.

FUBIZ TALKS 2017
©Benoit Florençon

Je pourrais vous parler des heures de chaque intervention.

Des phrases qui résonnent comme des punchlines de l’architecte Rudy Ricciotti, de l’accent envoutant du duo Studio Vallée Duhamel, du défilé de Jean-Charles De Castelbajac ou de la performance live de Arnaud Rebotini…

D’ailleurs c’est ce que je vais faire. 🙂

Je vous donne rendez-vous chaque semaine, au mois de novembre pour découvrir le portrait et les interventions de ces créateurs qui ont beaucoup à nous apprendre.

 

Une fois de plus, Fubiz nous a prouvé que l’art était un incroyable vecteur d’émotions, mais aussi d’engagements.

Rien n’est créé par hasard. Les images et les sons ont un sens, nous racontent une histoire, mais nous questionnent également. Malgré la pluralité des disciplines, une chose liait fondamentalement chacun de ces talents : nous !

A leur manière, les créateurs n’ont pas parlé d’eux, mais de leur rapport au monde. C’était d’ailleurs étonnant de voir autant d’humilité guider le travail de ces personnalités. En écoutant leur discours tout parait simple, et c’ets ici qu’opère la magie.

Comme le dit Confucius : « Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie »

Related Stories

1 Comment

  • Marie
    8 mois ago

    Article accrochant. J’ai hâte de découvrir chaque semaine les différents portraits. Merci Lauriane pour ce partage. Tes écrits me permettent d’accéder à des univers aussi divers que passionnants. BRAVO!

Leave a Comment

Vous avez aimé cet article ? Votre avis est le bienvenu :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
moodboard water - makeitnow.fr
Moodboard #5 : Le grand bain

Le début de la semaine a rimé avec flaque d’eau.

Fermer