La mode enfants doit-elle être genrée ?

La mode enfants doit-elle être genrée ?

La mode enfants doit-elle être genrée ? 2000 1125 Lauriane

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une actualité mode enfant.

Pour vous donner du contexte, le weekend dernier je suis allée chercher un cadeau pour mon petit cousin de 3 ans. Mon idée, lui offrir un petit livre ou un jeu en anglais – bien trop difficile à trouver, mais ça c’est un autre sujet- ou un vêtement. Je suis donc parti à la quête d’un petit haut mignon qui lui donnera du style dans sa première cour de récréation.

J’ai donc flâné dans les rayons, à la recherche de la perle rare. Et là je craque pour un petit haut avec quelques paillettes et un joli motif animalier. Trop mignon.

Mode enfants non genrée

Avant de passer à la caisse, je regarde l’étiquette et me rends compte qu’il y a marqué dessus « fille ». Je lève alors la tête et m’aperçois que je suis dans le rayon fille 0-3 ans. Sincèrement, j’ai bien vu des robes, mais la marinière juste à côté n’était pas vraiment significative.

Tant pis pour le joli haut qui brille, Je me rends donc dans le rayon « garçon ». J’y découvre des tons plus neutre, beaucoup de jean, des minis baskets et des petites chemises à carreaux – comme j’aime porter (en tant que fille) soit dit en passant.

A ce moment précis je me suis questionnée sur le principe de cette mode genrée et je me suis rappelée de cet article lu sur cheek magazine « Un grand magasin anglais met des étiquettes non-genrées à ses vêtements pour enfant »

Mode enfants non genrée

John Lewis

 

Si l’idée avait l’air farfelu a première vue. Je trouve le raisonnement vraiment très pertinent.

Ainsi, au Royaume-Unis, la marque John Lewis  a décidé de proposer une ligne enfant de vêtements, non genrée. Sur les étiquettes on peut lire leur slogan significatif “Girls & Boys”. Pour expliquer le positionnement de la marque Caroline Bettis, à la tête de la ligne destinée aux 0-14 ans a confié au site de l’Independant

« Nous ne voulons pas renforcer les stéréotypes de genre dans les collections de John Lewis et désirons au contraire proposer une plus grande palette de choix à nos clients, pour que les parents et enfants choisissent ce qu’ils veulent porter ».

 

A noter que la marque propose aussi de modifier l’expérience clients. Prochainement, l’organisation et la signalétique du magasin et du site internet s’apprêtent eux aussi à ne plus être différenciés par genres.

Cette prise de position n’est pas anecdotique. Elle souligne à quel point dans notre quotidien, dès le plus jeune âge, on présage des intérêts singuliers selon le genre. J’espère qu’à l’avenir les petites filles pourront porter des dinosaures, des robots et des super-héros sur leurs teeshirts, tout comme les petits garçons des paillettes et des couronnes.

Pourquoi une mode enfants non genrée ?

Vous aimez cet article ? Epinglez-le dans Pinterest pour l’enregistrer et le lire plus tard ! MAKE IT NOW ?

Et vous que pensez-vous d’une mode non genrée ? Le débat est ouvert !

Je vous aide a concrétiser vos projets, à communiquer et développer votre réseau. | Website

Chasseuse d'inspirations et de good vibes !
Je vous aide à concrétiser vos projets, à communiquer et développer votre réseau et votre entreprise.

11 commentaires
  • C’est une question que je ne me suis jamais posé car autour de moi j’achète des robes pour les filles mais c’est vrai que si petit il n’est peut-être pas nécessaire de marquer autant les genres.
    Surtout marquer la couleur pour les filles mais pas pour les garçons. C’est génial que certaines marques s’affranchissent des codes

    • Hello Floriane, je n’y avais jamais vraiment fait attention avant également. Effectivement je trouve le positionnement de ces marques très intéressant.

  • Bonne idée d’inventer une ligne de vêtements non-genrée dès un petit âge, c’est une question de choix, de tendance ,je suis tout à fait avec 🙂

  • L’idée de ton article est très intéressante ! Je t’avouerai que je n’y avais jamais vraiment pensé mais que je me suis retrouvée parfois à dire “ah non c’est pour fille…” alors que je recherchais pour un garçon et inversement. Alors que ce vêtement aurait pu aller autant pour l’un que pour l’autre ! Et puis surtout actuellement où finalement, parfois certaines filles prennent volontairement les affaires de leurs copains en les mettant tous les jours et où on ne voit aucune différence. En tout cas, pour les tous petits, je rejoins l’idée des étiquettes non genrées qui est très bonne :).

    • Je suis contente de ne pas être la seule à avoir vécu cette expérience 😉
      Concernant la mode “adulte” effectivement le style non-genré est de plus en plus présent, mais il s’agit dans ce cas de tendance et ça relève plus du parti pris.
      Dans la mode enfants justement on nous impose des codes sans même que l’on y fasse véritablement attention et en réalité, d’un point de vu physique, il n’y pas de coupe plus adaptée pour le corps d’une petite fille ou d’un petit garçon…

  • Bel article, j’ai beaucoup aimé te lire 🙂

  • Les objets “genrés” sont une vieille technique de marketing qui a malheureusement fait ses preuves. Il n’y a qu’à voir l’absurdité des rasoirs jetables Monoprix identiques si ce n’est la couleur et vendus plus chers en rose qu’en bleu… D’un point de vue féministe, je pense que cantonner les filles au rose et les garçons au bleu (et autres variantes) ne fait rien pour lutter contre notre tendance naturelle à stéréotyper. La clé viendra peut-être d’une meilleure acceptation des identités alternatives car sous ces questions il y a beaucoup de taboo du genre ” porter du rose en étant un garçon, ça fait gay” ce qui est encore trop vu comme péjoratif par beaucoup de monde… ça fait gay? Et alors?

    Perso étant la grande soeur je refilais souvent mes fringues ou autre à mon petit frère. Du coup moi qui rêvait rose (si possible avec Barbie dessu) et paillette j’ai souvent eu du vert ou du jaune pour que ça soit plus transférable. Avec le recul c’était au combien plus sage et aujourd’hui le vert… est devenu ma couleur préférée!

  • Je trouve qu’une collection non – genré est une bonne idée … c’est une belle prise de conscience !

Vous avez aimé cet article ? Laissez un commentaire pour prolonger la discussion :)

Tu souhaites entrer dans le Club pour réaliser tes rêves ? Inscris-toi gratuitement

    %d blogueurs aiment cette page :
    Lire les articles précédents :
    Top 5 en vidéos des initiatives mode éthique et responsable

    Aujourd’hui se tient l’un des événements consacrés à la mode les plus emblématiques à Paris, Les salons Who's Next et...

    Fermer