Les cartes de visite Uber se transforment en alcootest

Les cartes de visite Uber se transforment en alcootest

Lorsque l’on parle d’ubérisation dans nos sociétés la connotation est souvent négative. On pense à l’aspect économique, aux conditions d’emploi qui flirtent avec la légalité, mais rarement au côté innovant de la société.

Or si Uber a permis de mettre en avant un nouveau business plan parfois discutable, comme toute startup qui se respecte, l’entreprise a toujours été très attentive à ses usagers. Pour se faire Uber soigne ses plans de communication, à grand renfort de publicités par exemple. Mais pour gagner la partie il faut aussi prouver que l’on se soucie du client dans toutes les situations.

C’est dans cette dynamique de responsabilité civile, qu’en Russie, Uber a distribué des cartes de visites inédites qui indiquent si l’on peut conduire ou non.

Crées en collaboration avec l’Alibi Bar, chaque carte alcootest permet aux consommateurs de calculer son taux d’alcoolémie à la fin de sa soirée.

Si la carte, que vous devez lécher, indique que vous n’êtes pas en état de conduire vous devrez alors commander un véhicule pour rentrer chez vous !

Dans ce cadre l’entreprise soigne de façon très pertinente sa communication corporate en mettant en valeur leur rapport à l’humain si souvent décrié.

D’autant que l’opération n’est pas moralisatrice envers les consommateurs festifs – bien que l’alcool doit être consommé avec modération – mais offre un service, particulièrement précieux puisqu’il s’agit de leur survie.

Source

Si cette communication prend tout son sens en Russie, où l’alcoolisme est un problème de société très important, une campagne française pourrait tout aussi bien voir le jour. Une collaboration avec les Recettes Pompettes – version française diffusée sur YouTube de l’émission culinaire québécoise qui consiste à inviter une célébrité à faire une recette tout en buvant de vrais shots de vodka – serait par exemple une belle opportunité.

Voir les célèbres invités de Monsieur Poulpe finir l’émission en léchant leur carte et commander un Uber pour rentrer chez eux aurait permis de boucler la boucle. A bon entendeur 😉

Related Stories

0 Comments

Leave a Comment

Vous avez aimé cet article ? Votre avis est le bienvenu :)

Lire les articles précédents :
Forêt tropicale et chocolat : le meilleur des deux mondes à l’Habitation Céron

Hello, me voilà de retour pour partager avec vous un nouveau bon plan pour rendre votre (futur) séjour en Martinique...

Fermer