Décryptage de la première campagne publicitaire Snapchat en France

Décryptage de la première campagne publicitaire Snapchat en France

Cette année semble être L’Année des premières fois. Après Uber c’est Snapchat qui diffuse sa première campagne print en France. Pour le réseau social qui a su faire sa place entre – les presque indétrônables – Facebook et Twitter, une communication grand format était inévitable.

Pour contenter les plus de 80 millions d’utilisateurs et lancer un programme de recrutement, auprès d’une cible un peu plus âgée notamment, on s’attendait à une ENORME opération street marketing : filtres IRL, défilés de fantômes, Champs-Elysées repeints en jaune…

Si Nexfix l’a fait on ose à peine imaginer ce que Snapchat fera lorsqu’il prendra lui-même la parole !

 

Capture-decran-2015-11-02-a-16

Pourtant aucune extravagance à signaler. Snapchat a joué la carte de la sobriété !

Presque trop ?

Sur les 150 affiches diffusées dans les gares et le métro parisien, représentant le logo ou un filtre Paris sur fond jaune, il n’y a ni slogan, ni lien pour expliquer ou télécharger l’application ! Un pied de nez pour souligner qu’1 image vaut 1000 mots.

 

Véritable impact visuel, et légèrement égocentrique, la marque n’use d’aucun artifices comme pour nous signaler que le service se suffit à lui-même !

Un parti-pris qui nous donne envie d’ajouter une petite étoile en bas d’affiche pour signaler “si tu as moins de 25 ans et que tu ne connais pas ce symbole tu as raté ta vie !”.

A noter que le style communication “less is more” est légèrement emprunté à la stratégie marketing d’Apple qui met en avant le produit sans aucun slogan :

1328168637_mgpic_final

 

Mais pas pour autant de quoi crier au plagiat. Le format minimaliste de la communication Snapchat est parfaitement cohérent avec le principe de l’application : une ergonomie maximum pour aller à l’essentiel ! Une stratégie matérialisée par l’activation de la caméra dès l’ouverture de l’appli. ou encore les filtres géolocalisés qui ont su séduire plus de 80 millions d’utilisateurs chaque mois.

AMBASDR_Infographie_Snapchat_2015

 

Bien plus qu’un gadget pour envoyer des photographies qui disparaissent, Snapchat est devenu l’un des réseaux sociaux les plus populaires et à même acquis aujourd’hui le statut d’outils de communication à part entière. Un média utilisé tant par les particuliers que les entreprises, grâce notamment à la fonction “Stories” qui permet de visionner le contenu pendant 24 heures.

 

Seule question :

si la politique du réseau est de développer son audience, pour justifier l’arrivée des discovery français notamment – Le journal Le Monde est annoncé comme le premier media à tester l’outil dès le mois de septembrecomment attirer un nouveau public avec une telle campagne ?

Snapchat serait-il devenu un club privé ?

Plus pertinente qu’on ne pourrait le percevoir à première vue, la campagne pousse justement les non-utilisateurs à (s’) interroger sur l’application. Résultat : la communication devient virale et le questionnement sur l’affiche devient vecteur de recommandation. “Tu ne connais pas c’est Snapchat ?! Tu devrais t’y mettre. Moi j’y suis c’est super cool ! “.

Comme un club privé il faut presque être parrainé pour comprendre ces nouvelles publicités.

 

En fin de compte on passe vite de la déception (je voulais un défilé de fantômes moi!) à l’admiration pour ce petit coup marketing.

Nul doute que Snapchat n’a pas fini de faire parler de lui … Il ne leur reste plus qu’à trouver des locaux au cœur de Capitale française pour finaliser leur ascension !

 

Cette campagne a été gérée par Vivaki, filiale du groupe Publicis. 

Related Stories

0 Comments

Leave a Comment

Vous avez aimé cet article ? Votre avis est le bienvenu :)

Lire les articles précédents :
art-makeitnow
Elle Muliarchyk : La Mode en gifs

Elle Muliarchyk, artiste talentueuse, présente sa série de gifs sans complexe et inspirante « TRANSFORMATION GIFS ». Le principe de...

Fermer