Retour sur une journée hyper connectée #JFD16

Retour sur une journée hyper connectée #JFD16

Cette semaine a été tout particulièrement féminine et, on ne va pas se mentir, ça fait du bien une fois de temps en temps. Surtout lorsque les femmes soulignent leur force, leur créativité et leur capacité à relever les défis !

C’est dans cette dynamique de fille “bien dans ses baskets” – comme « Laura du web » qui est montée sur scène avec ses running -, que je me suis rendue à la Journée de la Femme Digitale 2016. Une 4ème édition sous le signe de l’innovation qui avait pour thème “Meet The Future”.

Journée de la Femme Digitale 2016

Thématique oblige, tout commence avec un tattoo connecté sur la paume de la main et un bracelet affichant ce même symbole énigmatique. Le voile est rapidement levé : grâce à un scanne avec notre smartphone nous voilà dans l’application imaginée pour l’événement : le Tinder des rencontres de professionnel-le-s du digital ! On est déjà sous le charme …

Pourtant, comme tous ces événements d’un jour, on rêverait qu’il n’est tout simplement plus lieu d’être. Mais les faits nous rappellent que le combat n’est pas fini et justifie la venue de plus de 3000 femmes aux Folies Bergères ce jeudi 10 mars 2016.


Aujourd’hui les femmes représentent seulement 27% de l’économie digitale et seulement 19% des créateurs de start-up serait des créatrices !

Des chiffres que nous sommes prêtes à faire augmenter à coups de talons aiguilles et de baskets #girlpower.

Mais attention, contrairement aux apparences, il ne s’agissait pas d’un rendez-vous hyper féministe mais bien d’un événement qui a pour vocation de célébrer les femmes entrepreneures et intrapreuneures.

Et on peut dire que le message est bien passé sur Twitter :

#JfD16 a même été en TT (top trend) toute la journée du jeudi 10 mars !

Au programme de cette journée, des ateliers, présentés par les marques partenaires, spécialement créés pour les femmes prêtent à changer le monde de demain.

Illustration parfaite de la féminité contemporaine, le bar à ongles côtoie la cabine d’essayage virtuelle, le stand robotique et le bar à coder.

Le mantra véhiculée toute la journée ? “Tout est possible !”

Un leitmotiv souligné par toutes les prises de parole vibrantes, courtes – chronométrées comme les remerciements des Césars – mais percutantes des speakers.



Voici les 5 femmes avec lesquelles on aimerait partager chaque jour le petit déjeuner pour refaire monde :

 

  1. Philippine DolbeauPhilippine Dolbeau ce n’est pas encore une femme et pourtant cette jeune fille de 16 ans bourrée d’énergie et de maturité est bien entrepreneure (la plus jeune de France). Elle est la dynamique fondatrice de la startup nommée New School depuis 2015 – qui nous donne un petit coup de vieux.

Son portrait sur le site JFD16


  1. Marjolaine GrondinMarjolaine Grondin est co-fondatrice de Jam, un service qui utilise l’intelligence artificielle supervisée par des humains pour répondre aux besoins des étudiants. On adore son franc-parler. Quand elle nous parle de son parcours et de son entreprise elle raconte aussi les embuches et les ratés qui ont permis la réussite. Du coup on se dit que tout est possible !

Son portrait sur le site JFD16


  1. Lisa GachetLisa la reine du Do It Yourself a su faire de sa passion une réelle aventure entrepreneuriale très inspirante. Du blog à son Lemonade Studio et à sa marque de patrons et de vêtements Wear Lemonade tout semble lui réussir. On espère que ça soit contagieux !

Son portrait sur le site JFD16


  1. Laura TenoudjiLaura Tenoudji, dit « Laura du web », se définit elle-même comme journaliste et exploratrice webmatique pour Télématin (France2). Parce qu’elle est venue en basket et est au courant de toutes les innovations web on a toutes envie de devenir sa meilleure amie !

 


 

  1. Celine BouvierCéline Bouvier Directrice Marketing de Coca-Cola, membre du comité de direction France, prouve qu’un discours de marque peut être très inspirant et que la parité, même dans une multinationale, reste une priorité.

Son portrait sur le site JFD16


Sans oublier Delphine Remy Boutang la créatrice et chef d’orchestre de l’évènement

Related Stories

Leave a Comment

Vous avez aimé cet article ? Votre avis est le bienvenu :)

Lire les articles précédents :
uber-makeitnow
Uber lance sa première campagne print !

Pour fêter ses 4 ans Uber nous présente sa première campagne de pub et ça vaut le détour(nement)  

Fermer