Qu’est-ce qui se cache derrière les pochettes d’albums ?

Qu’est-ce qui se cache derrière les pochettes d’albums ?

A l’occasion de la fête de la musique, où le show est sur la scène mais aussi sur Twitter, revenons sur les pochettes de disques les plus emblématiques de l’industrie musicale.

Personnellement lorsque je franchis les portes d’un disquaire, je deviens instantanément nostalgique de cette grande époque des vinyles et de leurs pochettes aussi kitchs qu’artistiques permettant de rendre compte de l’univers de l’artiste – un peu comme la meilleure scène d’un vidéo clip aujourd’hui.

[polldaddy poll=9450834]

Si nous sommes si attachés aux albums c’est que derrière chaque pochette se cache une dizaine de légendes : le bébé immergé de Nevermind de Nirvana a eu une centaine d’identités secrètes, les quatre Beatles qui traversent la route d’Abbey Road ont eu d’après les internautes des milliers de références mystiques et le sourire vengeur sur la pochette de Killers a eu plus d’admirateurs que celui de Mona Lisa…

Pour couper court aux rumeurs l’agence britannique Aptitude donne sa version des faits en nous présentant l’envers du décor. Résultat : des créas qui sont à tomber 🙂

Faites le test en cliquant sur l’image de la pochette !

 

The Beatles, “Abbey Road” – 1969

The-Beatles-Abbey-road_thumb

Vous les pensiez populaires ? Ils sont plus que ça !

Blur, “Parklife” – 1994

Blur-Park-Life_thumb

Les fables de la Fontaine ont cas bien se tenir !

Bruce Springsteen, “Born in the USA” – 1984

Bruce-Springsteen---Born-in-the-USA_thumb

Vous pensiez que cet homme est un stéréotype ? Vous n’avez encore rien vu !

Michael Jackson, “Off the wall” – 1979

MJ_thumb

2 célébrités pour le prix d’une … 

Justin Bieber, “My World” – 2010

Bieber-My-World_thumb

Ne vous fiez pas aux apparences Bieber ne rime pas avec innocence !

Fatboy Slim, “Why try harder” – 2006

Fat-Boy-Slim---Greatest-Hits_thumb

L’artiste n’est pas celui que l’on croit !

Adele, “19″ – 2008

adele---19_thumb

Quand on y réfléchit, tant de talent ça fait froid dans le dos !

Nirvana, “Nevermind” – 1991

Nirvana---Nevermind_thumb

Le danger n’est jamais celui que l’on croit …

 

Related Stories

0 Comments

Leave a Comment

Vous avez aimé cet article ? Votre avis est le bienvenu :)

Lire les articles précédents :
Les opérations marketing qui célèbrent la Saint-Valentin sans Valentin !

Dimanche c’est la Saint-Valentin accompagné de Mme frustration si vous n’êtes pas en couple… Mais pas de panique, il y a un...

Fermer