L’exposition « Rêve de l’humanité » nous plonge dans les yeux des réfugiés

L’exposition « Rêve de l’humanité » nous plonge dans les yeux des réfugiés

Aujourd’hui plus que jamais la puissance des images pour permettre le changement social n’est plus à démontrer. C’est pourquoi le travail de photojournaliste est primordial dans notre monde.

« Faire disparaître les traces de positions politiques du reportage revient à faire un contresens absolu sur sa nature même. C’est désincarner le rêve et la révolte. » De Wilfrid Estève

Le photojournaliste franco-iranien Reza Deghati fait partie de ceux qui ont croisé des millions de visages de réfugiés. Dans la série photographique « RÊVE DE L’HUMANITÉ » produite avec l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et parrainé par la fondation photographique HIPA – Hamdan bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum International Award Photographie -, Reza nous invite à regarder dans les yeux ces réfugiés qu’il photographie depuis plus de 30 ans.

Afin de faire de ce portfolio une œuvre monumentale Reza partage l’affiche avec Ali Bin Thalith, un photographe de Dubaï, et les enfants du camp de réfugiés de Kawergosk à qui Reza avait confié des appareils photos.

 

L’ensemble des photographies est visible sur un panneau de 370 mètres de long des berges de Seine jusqu’au 15 Octobre 2015.

Related Stories

Leave a Comment

Vous avez aimé cet article ? Votre avis est le bienvenu :)

Lire les articles précédents :
La mode n’a pas d’âge : les plus beaux mannequins seniors

Nous le savons la mode est un cercle continuel où le contemporain est démodé aussi vite que le vintage est...

Fermer