Le Salon Vidéo City Paris, vu par une presque trentenaire

La rencontre des stars du web, toutes catégories confondues, avec leur public a eu lieu ce week-end à Paris, lors du premier salon français dédié aux célébrités de YouTube, Vidéo City by Fanta.

Un événement indispensable au vu de l’ampleur du « phénomène YouTubers » qui fait la Une de tous les médias, depuis ces derniers mois. L’une des Youtubeuses les plus influentes, Natoo – qui nous prouve que la discipline n’est pas destinée qu’aux fans de make-up – a même été invité à en faire la promotion dans l’émission « On n’est pas couché  » de Laurent Ruquier. Une belle tribune pour légitimer le travail des vidéastes qui n’ont pas pour autant étés toujours compris…

Cette intervention, révèle un véritable clivage entre les générations, face à cette nouvelle forme artistique qui génère l’engouement auprès des plus jeunes.

Du coup, à 25 ans passés – disons le presque 30 -, j’ai décidé de me rendre avec une amie au salon des YouTubeurs. Notre objectif ? Voir si, comme les chroniqueurs du talk show du samedi, nous étions larguées face à ce phénomène qui a pris le pouvoir sur la télévision, qui bouge les règles établies de la culture et bouleverse les mentalités.

12h00 


Sorties du tram bondé, on se dirige vers l’entrée principale…

12h05


Bonne surprise, hormis la distribution d’un flyer pour la promotion du spectacle de « Norman fait des vidéos » au Palace, on se retrouve dans une foule hétéroclite à la moyenne d’âge trentenaire.

12h08 


Trop beau pour être vrai… on se rend compte que nous nous dirigeons en fait vers le Salon de la photographie !
Amalgame – Demi-tour, on se retrouve face au pavillon 1, habillé d’une grande bâche « Vidéo City Paris »

Une affiche que nous avions pourtant vue dès notre arrivée. Sauf que notre cerveau de près de 30 ans, a simplement enregistré l’information « entrée presse » écrite en lettres capitales. Du coup nous avons cherché la bâche avec la mention « entrée principale » – à la différence de la foule d’ados déguisés en licornes devant les portes.

12h15 


Nous sommes doublées par cinq adolescents de 15 ans, surexcités, et une mère qui traîne des pieds. On franchit le portique de sécurité.

On décline gentiment le sac proposé à l’entrée, faute de vouloir agrandir notre collection de tote bags qui déborde des placards. Je jette tout de même un coup d’œil dedans. On y découvre une girafe en carton pour faire des « fotobombs » et un petit carnet. Nous comprendrons plus tard qu’il n’était pas offert pour prendre des notes lors des conférences, mais pour les autographes. #rockstars.

12h20 


Comme un tour de magie nous passons de l’autre côté de l’écran, pour découvrir EN VRAI qui se cachent derrière les millions de pouces verts de YouTube ! Et nous ne sommes pas déçues … c’est un peu comme entrer dans une cour de récréation. Une belle énergie se dégage du hall. Un mix de joie, de créativité et d’émotion à la fois.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédits photo © Julien Philippy – Coca-Cola France Journey / Fanta France

12h30


Sacré coup de vieux ! Si les YouTubers ont souvent plus de 20 ans, les fans qui se sont déplacés, eux, peinent à atteindre la majorité.

12h35


Habituées aux cris de nourrissons de nos copines, on découvre le cri des adolescentes de 14 ans… effrayant !

12h45


Cinq bousculades plus tard – parce qu’on a eu le malheur de se trouver sur le chemin d’un YouTuber star, soit un jeune homme totalement inconnu pour nous – on attend la grande scène.
On contemple avec étonnement la « fan attitude » de ces jeunes plus émus que surexcités, il faut l’avouer.

Nostalgique, on se souvient alors de la grande époque des Spice Girls et on s’imagine à un salon des boys et girls bands … Impossible de ne pas comprendre leur euphorie !

Le constat est sans appel : Les créateurs de ce salon, première française, sont littéralement des génies !

13h30


Nous aussi on tourne la tête quand on entend « il y a quelqu’un !! » d’une voix stridente. Si le selfie ne nous intéresse pas vraiment, on s’imagine bien prendre le temps de discuter un peu avec eux… Après tout nous avons le même âge !

15h00


On a fait le tour du salon… deux fois !

Il est temps de passer au Verdict :

Video City Paris est plutôt un beau salon. Calibré au millimètre près pour faire rêver les adolescents qui suivent au quotidien leurs idoles sur le web.

Si les parents se sentent souvent dépassés, les ados, eux, sont dans leur élément. Ils font la queue sans rechigner pour des autographes et sortent leur portable la main tremblante pour un selfie avec leurs idoles croisée dans les allées.

Animations In Da Play, Just Dance, YouTube et ateliers beauté + présence des YouTubers les plus influents + autographes et selfies = une opération très réussie !
Et ce n’est pas les adolescents qui diront le contraire :

 

 

Promis, l’année prochaine je vous emmène avec moi !

2 thoughts on “Le Salon Vidéo City Paris, vu par une presque trentenaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s